14 November 2012

 

Stéphane Martinez, le dynamique président de la Fondation Mécène et Loire et dirigeant de Marty Sports, n’est pas peu fier : la Fondation qu’il conduit avec une poignée d’entreprises angevines a reçu l’oscar des PME de l’association ADMICAL, pour son engagement au niveau local, lors de la 28ème soirée des Oscars du Mécénat d’entreprises, ce 13 novembre, à la bibliothèque de France à Paris.
OSCAR_PME_MECENE_ET_LOIRE_1.jpg
Florence Rodet, secrétaire générale de la fondation groupe RATP (membre du jury), Stéphane Martinez (président de la fondation Mécène et Loire), Mercedes Erra (fondatrice de BETC, présidente exécutive d’Havas Worldwide) – Photo JJB-Admical
 
Cet oscar prouve l’implication et le niveau de professionnalisme de l’ensemble des 24 chefs d’entreprise de la fondation Mécène et Loire », déclarait hier soir Stéphane Martinez à l’issue de la cérémonie parisienne. « Cette récompense est une satisfaction qui vient s’ajouter à celle liée à l’ensemble des projets soutenus par la Fondation ». Véritable encouragement, ce prix tombe à point nommé, la fondation se lançant actuellement dans une seconde édition pour les cinq ans à venir.

Les oscars du Mécénat d’entreprise organisés par l’ADMICAL (Association pour le Développement du Mécénat Industriel et Commercial), récompensent les entreprises qui s’engagent dans des actions d’intérêt général, sur le plan local, national ou international, dans de nombreux domaines : social, éducation, santé, sport, culture, etc …

Pour les organisateurs de cette cérémonie il s’agit surtout de récompenser les mécènes qui font preuve d’innovation et apportent des réponses utiles et efficaces aux problèmes de société.

Dans sa première édition Mécène et Loire, reconnue pour être l’une des bourses privées les plus importantes de France, a soutenu 107 projets en cinq ans, accordant chaque année 160 000 €, à une vingtaine de candidats. Ces derniers ont proposé des projets originaux, porteurs d’image pour le département du Maine et Loire. Des projets culturels dont le festival Premiers Plans d’Angers, l’Orchestre national des Pays-de-la-Loire, les dessins de Quentin Blake dans la maternité d’Angers mais aussi des actions sportives ou environnementales ont profité de cette manne.

Une bourse de 45 000 € a même été accordée pour un projet unique, « Entre Loire et Océane », du photographe Jérémie Lenoir. La Fondation qui a créé, en 2011, un fonds de dotation spécifique, « Mécèn’Elite Anjou pour l’accompagnement et la reconversion des athlètes de haut niveau, licenciés en Maine et Loire, s’apprête à lancer sa seconde version.

Celle-ci avait été mise en attente, le ministère de la Culture ayant émis l’hypothèse, avant l’été, de revoir le principe du Mécénat et notamment sa défiscalisation. Cette proposition ayant été retirée, la fondation devrait donc pouvoir repartir de plus belle, dynamisée par la récompense qu’elle vient de recevoir.

Créée le 2 août 2007, à l’initiative de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Maine et Loire, la Fondation Mécène et Loire est constituée d’un comité de sélection des projets, composé des représentants des 24 entreprises fondatrices, de deux représentants des salariés de ces mêmes entreprises et de personnalités qualifiées. Le nombre des entreprises devrait normalement être revu à la hausse dans la seconde version.

Others news

04 December 2018
TEAM SPIGAOU

Our collaborator Mélanie HEVERS, who is in charge of part of the French South East sector, has embarked on the AMAZONES RAID 2019 projects which will take place in…

Curabitur felis Phasellus Aenean neque. ut adipiscing dapibus facilisis libero